Sylvain Gaufillier

D’origine provençale et sûr depuis toujours de vouloir être jardinier, paysagiste, autant que de ne pas vouloir faire ce métier tel qu’il existe, j’ai vite compris que je ne pourrais pas me conformer au système mais que l’utiliser pouvait servir mon but, surtout pour butiner la Vie en grand tout en étudiant.
j’ai donc obtenu un D.E.U.G. en Géologie à Nice puis un diplôme d’Ingénieur en Architecture du Paysage en Suisse, près de Genève.
Depuis toujours également, les arts culinaires et la nourriture sont le véritable centre de ma vie.
D’une famille de cuisiniers et restaurateurs, j’ai donc également en moi ces compétences et cette sensibilité. Je né dedans, comme on dit.
Alors pourquoi paysagiste ? Car pour vivre, il faut manger, et pour manger, il faut aménager la Terre entière…
Pendant mes études puis mon diplôme en poche, j’ai donc beaucoup travaillé dans des restaurants gastronomiques où j’y ai expérimenté tous les postes.
Après quelques années à réfléchir seul aux manières de changer le monde, mais surtout à le refuser,
je suis monté à Paris rejoindre un groupe d’amis étudiants en architecture pour fonder un collectif dont l’ambition est claire : changer le monde en changeant la manière d’apprendre et de faire.
De cette émulation est donc née l’association Quatorze, qui œuvre pour une architecture sociale et solidaire depuis maintenant plus de 10 ans.
Ces années parisiennes et mes choix de vie m’ont aussi amené à vivre et travailler en collectif,
au sein de squats et d’ateliers partagés. Grande confirmation : vivre et faire ensemble change tout !
C’est lors de cette période que j’ai rencontré Margaux, celle qui partage ma vie et mon horizon…
Et avec qui vivre un projet collectif, en dehors des grandes villes, est devenu un objectif primordial de vie, auquel nous œuvrons depuis plusieurs années.
Paysagiste depuis 4 ans à Paris, je réalise des projets où je travaille notamment sur la manière de vivre la co-propriété. Je mène également des ateliers pour un projet du Grand Paris Express,« Appel d’Air », pépinière d’arbres parrainés et cultivés collectivement par des habitants d’Ile de France.

 

Tout cela une guitare à la main…

Aliquam dolor pulvinar felis risus ipsum ut massa eget